Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'Erasme

Appel du vendredi noir !

27 Octobre 2020, 16:22pm

Publié par Jean a dit !

" Ici l'ombre (de la mort) !
 
Françaises, Français !
Et vous tous les étrangers qui êtes venus vous perdre dans notre Pays en guerre !
L'heure est grave !
Les minutes qui viennent vont être horribles !
Rien ne va plus !
Il n'y a plus une seconde à perdre !
Vous allez tous mourir !
Et vous mourrez dans d'atroces souffrances !
L'Etat y veille, sous ma haute autorité !
Tout a été pensé ! Nous sommes prêts !
Les cimetières recevront des lits supplémentaires d'ici la fête des Morts !
Les pompes funèbres se verront affectés des moyens exceptionnels d'ici la Toussaint !
Nous ne renoncerons jamais ! Croyez moi !
Ici, à l'ombre, mes troupes sont motivées pour vous accompagner dans votre dernière demeure !
Cette demeure où, confiné(e)s, vous reposerez enfin en paix !
Avec le masque de la mort !
Ayez confiance ! La France est une grande nation !
Nous nous en sortirons ensemble !
Restons unis !
Notre Conseil de défense, lors de l'in de ses derniers raouts masqués, a pris cette sage décision de changer notre hymne national ! Et d'assassiner la France, en chantant, la fleur au fusil !
La Marseillaise est désormais morte et enterrée !
Vive la Carcassonnaise !
Pourquoi Carcassonnaise ?
Parce que la France, comme la cité, sont plus que jamais enceintes ! Comme vos nuits !
Entonnons-là ensemble une première - et dernière - fois !
 
" I Allons ! Enfants de la Patrie !
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie,
L'étendard sanglant est levé ! (Bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes
 
REFRAIN : Rendez les armes, citoyens !
Dissolvez vos bataillons !
Marchons, marchons !
Que votre sang impur...
Abreuve nos sillons !
 
II Que veut cette horde d'esclaves,
De rebelles, de citoyens confinés ?
Pour qui ces ignobles entraves,
Ces fers dès longtemps préparés ? (Bis)
Français ! Pour nous, ah ! Quel outrage !
Quels transports il doit exciter ;
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage ! ... "
 
Désormais ce n'est plus Valmy que nous célébrerons,
Mais Drancy !
La Politique, désormais, ce n'est plus la vie de la Cité, mais la mort de la Cité !
La mort n'est-elle pas le seul moyen de faire réellement société dans notre nouveau monde que vous a promis Jupiter !
C'est pourquoi de grands charniers seront dressés au coeur de nos villes et de nos campagnes !
Comme on dit dans mon beau pays Doc, la carcasse sonne rat dans les murs de la ville !
Françaises, Français, je vous le dis !
Y-a-t-il plus beau projet pour une Nation que de permettre à ses enfants de mourir de conserve ?
L'Etat s'emploiera, faites-moi confiance, à ce que vous ne vous enfermiez pas dans cette volonté absurde de continuer à vivre !
Il a à sa disposition des milliers de robots prêts à vous y aider !
Je vous en conjure, mes chers concitoyens, mes chères concitoyennes, rendez les armes !
Cessez de résister ! Abaissez vos armes !
Succombez aux chants de la sirène tremblante !
Nous nous occuperons de vos patrimoines ! Ne soyez pas inquiets !
Vive la République, Vive la France,
Vive la mort !
Commenter cet article