Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'Erasme

Paracha Vayishlakh (Partie 2) : le combat de Yaacov contre l’ange...

30 Novembre 2017, 14:08pm

Publié par Eric El Baze

(Résumé du chapitre le "Projet d'être", à découvrir dans notre ouvrage : les "Racines de l'Existence") 

https://www.edilivre.com/les-racines-de-l-existence-eric-daniel-el-baze.html/)

Le combat victorieux de Yaacov contre l’ange (Genèse 32, 23-32) , lui vaudra un nouveau nom, celui d’ « Israël » ישראל, mais aussi un « Titre de noblesse » , celui de « Saré El » שר'-אל, le « Prince de D.ieu », anagramme ( Tsérouf) du Nom « Israël » .

Le premier enseignement de cette victoire , est de nous apprendre qu’en toutes circonstances, l’homme doit radicalement refuser l’identité statique ou figée ; il doit être en perpétuelle évolution . L’autre lecture du nom « Israël » en « Yashar El - 'שר-אל » , « droit (ou une droite) vers D.ieu » , nous le montre, il symbolise la dynamique de l’existence !

C’est cette « mutation de l’identité », que Yaacov alla chercher dés sa traversée du fleuve « Yaboq » יַבֹּק , dont les lettres sont les mêmes que celles du nom Yaacov ( sans la lettre ‘Ayin, ע, qui désigne l’œil ou la vison de Yaacov, voir notre post précédent ) .

D.ieu ayant créé le monde par Sa Parole , l’homme sera son nom ; et le changement de nom, entrainera le changement de la destinée ( ce fut le cas pour le couple stérile Avram-Saraï , rendu fertile en devenant Abraham-Sarah ) . 

Aussi, en traversant les « lettres de son propre nom » ( le fleuve Yabbok) , Yaacov ( l'homme des tentes) transformera sa nature passive, en un "combat pour l'existence", que la Torah nomme ; Israël !

Cependant, l’analyse Guématricale du Nom Israël ישראל, nous dévoile que ce nom ( égal à 541) , est intimement lié aux Préceptes du Divin qui sont « les Mitsvoth – ou HaMitsvot , valeur 541 - המצות ) . La vocation d’Israël d’être dans les Mitsvoth , fait de lui un Peuple sacerdotal dont la mission est de dévoiler, à l’humanité , l’Ame de la Torah.

Mais au cours du combat, Yaacov est blessé à la hanche et devient boiteux . La boiterie , évoque ici le « balancement de l’identité » ; lorsque Yaacov est activement dans les « Mitsvot » ( les Commandements du Divin) , il est Israël sinon, il redescend vers le bas (et redevient Yaacov) à l’image du nerf sciatique qui descend vers le Talon , qui se dit « Equev » עקב en hébreu, et d’où dérive le nom « Yaacov » .

Cette ambivalence entre la passivité non productive (qu’elle soit religieuse ou non), et l'action constructrice dans le but de servir le Projet du Divin, explique pourquoi la Torah conservera tout au long de son récit les deux noms ; « Yaacov et Israel », alors que dans le cas d’"Avram", l’être construit, il restera à jamais "Abraham" !

Mais à ce niveau une question se pose ; quel est l’ ange contre lequel se bat Yaacov ? ; il s’agit de « Samaël » , l’ange du mal , celui qui dévie du Projet destiné (le mauvais génie d’Esav) et qui représente au niveau personnel , "l’orgueil" . La Guématria 131 de « Samaël » סמאל, nous le montre, elle est égale, ou de la même puissance (mais contraire ) que la « ’Anava », l’humilité ענוה ( Satan , le nom habituel de l'ange du mal , dérive du verbe Listote qui veut dire dévier en hébreu ) .

C’est cet "orgueil malfaisant" , qui sera à l’origine de la chute des rois d'Edom énoncés à la fin de cette Paracha ( voir notre post précédent) ; ils tomberont avant que ne règne un roi d’Israël ; c’est à dire avant que ne règne , dans notre monde de l'action ( 'Olam 'Assiah) , l’homme droit ou véritable : l’homme authentique créé à l'Image du Divin !

Paracha Vayishlakh (Partie 2) : le combat de Yaacov contre l’ange...
Commenter cet article