La paresse (philomag.com)

Publié le par ERASME

“Ô Paresse, mère des arts et des nobles vertus, sois le baume des angoisses humaines!”

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article