Et la France arma ses drones..., par Philippe Leymarie

Publié le par ERASME

Fragilisée par la démission du général et chef d’état-major Pierre de Villiers, en juillet, la ministre française des armées, Mme Florence Parly — nommée à la hâte en remplacement de Sylvie Goulard, démissionnaire au bout d’un mois — avait peine à exister : en annonçant début septembre, lors de l’université d’été de la défense, que les drones achetés aux États-Unis par l’armée de l’air allaient être armés, elle a marqué un point aux yeux des militaires, qui craignent un déclassement des forces françaises, dans ce domaine comme dans certains autres. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article