Vu de chez les libéraux, après "Révolution", la nouvelle œuvre de Macron s'intitule "Déception" (atlantico.fr)

Publié le par ERASME

Commenter cet article