Les années folles, par Serge Halimi (Le Monde diplomatique, juin 2017)

Publié le par ERASME

Profiter de l’instant pour faire passer en force le programme néolibéral de la Commission européenne démange les nouveaux gouvernants français, qui ont le code du travail dans leur viseur. 
Une orientation politique identique sera désormais incarnée à Paris par un homme plus jeune, plus cultivé et moins radicalement dépourvu d’imagination et de charisme que son prédécesseur ; les miracles de la communication et du « vote utile » permettent de travestir ce léger changement en un basculement historique ouvrant la voie à toutes les audaces.

Commenter cet article