Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'Erasme

Que sont donc devenues les bombes à neutrons ?

5 Août 2015, 21:30pm

Publié par ERASME

La bombe à neutrons, également appelée bombe N ou bombe à rayonnement renforcé, est une arme nucléaire tactique de puissance explosive réduite, conçue pour libérer une grande partie de son énergie sous forme d’émissions neutroniques. Le rayonnement neutronique inflige des dégâts aux tissus organiques et aux composants électroniques, tout en ayant des retombées radioactives minimes. Ayant une portée de souffle relativement restreinte comparativement aux bombes à fissions classiques, les bombes à neutrons présentent l’intérêt d’avoir un effet moins dévastateur sur les infrastructures.

L’invention de la bombe à neutrons est généralement attribuée à Samuel Cohen du Lawrence Livermore National Laboratory, qui développe ce concept en 1958.

Malgré la désapprobation du président John F. Kennedy, les essais sont autorisés, puis effectués en 1963 dans des installations souterraines du site d'essais du Nevada, à quelque 110 km de Las Vegas, en raison de la rupture du moratoire par l'URSS sur les essais nucléaires en 1961.

Le développement de cette arme est arrêté sous la présidence de Jimmy Carter, puis relancé par Ronald Reagan en 1981.

Le démantèlement du stock américain est entamé sous l’administration Clinton en 1996, et achevé complètement sous l’administration Bush en 2003.

La France fait exploser sa première bombe à neutrons sur l’atoll de Moruroa le 21 juin 1980, et produit ce type d’armement au début des années 1980. Les vecteurs français supposés de ce type d’ogives sont alors les missiles Hadès. Les stocks ont été détruits depuis. Si le rapport Cox de 1999 indique que la Chine est en mesure de fabriquer des bombes à neutrons, apparemment aucun pays n'en possède en service.

Rumeurs d'utilisation 

1° Pendant la guerre en Irak

À l’occasion du quatrième anniversaire de la troisième Guerre du Golfe, la chaîne de télévision Al-Jazeera a programmé une longue émission commémorative au cours de laquelle l’ancien général de la Garde Républicaine irakienne, Sayf ad-Din Rawi, fait mention du largage d’une bombe à neutrons par l'armée américaine sur l’aéroport international de Bagdad pendant l’invasion de l’Irak en avril 2003. Selon sa description, un matériel de nature inconnue avait en effet brûlé plusieurs soldats de la Garde Républicaine, tout en laissant intactes les infrastructures environnantes.

2° Pendant la guerre menée actuellement au Yemen contre le terrorisme international 

Selon certaines sources, une bombe à neutrons aurait été larguée au Yémen par un avion de combat aux couleurs saoudiennes sans pour autant garantir la nationalité réelle de ce vecteur. (cf. notamment à cet égard : http://reseauinternational.net/une-bombe-a-neutron-larguee-au-yemen-par-un-avion-israelien-aux-couleurs-saoudiennes/)

Pour en savoir plus sur ces sujets : https://en.wikipedia.org/wiki/Neutron_bomb

Commenter cet article