Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'Erasme

Le désastre du Schäublisme (épisode X+1) : l'explosion du chômage de longue durée, par Guillaume Duval (Alternatives économiques)

9 Août 2015, 19:40pm

Publié par ERASME

Le désastre du Schäublisme (épisode X+1) : l'explosion du chômage de longue durée, par Guillaume Duval (Alternatives économiques)

L'une des conséquences les plus graves - ou plutôt LA conséquence la plus grave - de la gestion de la crise de la zone euro telle qu'imposée par le gouvernement d'Angela Merkel depuis maintenant 5 ans, c'est l'envolée quasi ininterrompue du chômage de longue durée dans la zone. 
Début 2008, il y avait déjà 4,8 millions de personnes qui étaient au chômage depuis plus d'un an dans la zone euro : malgré un certain dynamisme de son économie à ce moment là, celle-ci était en effet encore très loin du plein emploi. Mais aujourd'hui ils sont 9,5 millions, quasiment deux fois plus, à la suite d'une montée quasi ininterrompue depuis fin 2008. 6,1 millions d'entre eux sont même au chômage maintenant depuis plus de deux ans. C'est en effet depuis quelque temps déjà surtout le chômage de très longue durée qui continue de progresser.
En n'agissant pas réellement pour combattre le chômage dans la zone euro, les dirigeants européens organisent tout d'abord un drame social. Dans la plupart des pays en effet ces chômeurs de longue durée ne sont plus couverts par l'assurance chômage et en sont réduits à dépendre des régimes d'assistance sociale. Comme c'est le cas en France où le RSA représente moins de la moitié du seuil de pauvreté, ces revenus ne permettent le plus souvent qu'une survie dans des conditions indignes. Tout en pesant cependant de façon croissante du fait de la hausse du nombre des bénéficiaires sur des comptes publics très dégradés. 
Mais surtout, en laissant monter sans réagir le chômage de longue et de très longue durée, les dirigeants européens organisent aussi une véritable catastrophe économique qui menace gravement l'avenir de la zone. Au fur et à mesure que leur chômage se prolonge, ces chômeurs perdent en effet leur qualification initiale et il devient de plus en plus difficile - et coûteux en termes de dépenses publiques - de les ramener sur le marché de l'emploi. Autrement dit : la montée du chômage de longue durée ampute de plus en plus ce qu'on appelle le "PIB potentiel" de la zone euro en limitant sa capacité à produire des richesses dans le futur. 
Le Schäublisme est donc non seulement une politique inique socialement mais aussi une politique foncièrement stupide économiquement. Ceux qui penseraient sincèrement que la zone euro est vraiment en train de gagner en "compétitivité" tout en laissant croître le chômage de longue durée ne peuvent être que des analphabètes complets en matière d'économie...

Commenter cet article