Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le journal d'Erasme

Le sondage qu’Obama et l’EU devraient lire avec attention (Jforum.fr)

29 Juin 2014, 14:19pm

Publié par ERASME

La solution de paix à deux états est et restera une vue totale de l’esprit, un danger pour Israël, et une source de conflit majeure.

La paix ne peut que résulter d’une victoire totale d’un des deux protagonistes. Or les nations se sont toujours liguées contre Israël pour lui interdire malgré les victoires brillantes sur le terrain de tirer profit de ces situations. Elles ont toujours voulu pour des raisons géopolitiques éviter l’humiliation des dictatures arabes. Étrange situation où les amis d’Israël passaient leur temps à vouloir lui ligoter les mains empêchant ainsi l’émergence d’une solution à ce conflit. Pourtant, elles-mêmes quand elles étaient confrontées à des situations similaires, elles ont soit tiré bénéfice de leur victoire, soit payé le prix fort de leurs défaites. Ce fut le cas pour les deux guerres mondiales, le Vietnam et autres conflits. Les paix imposées et les frontières dessinées par des « super puissances » masquent des situations conflictuelles qui se réveillent quelques années plus dans des bains de sang. C’est le cas en Irak, en Syrie mais aussi en Afrique, après que le même type de conflit eut déchiré l’Europe des Balkans.

La paix, de plus, ne peut que résulter d’une volonté de mettre fin au conflit, par l’admission d’une coexistence avec son ennemi.

Cette volonté n’existe pas chez les Arabes à l’égard d’Israël.

Un sondage, commandé par "le Washington Institute for Near East Policy" (lié au département d’État américain), et réalisé à la mi-juin, montre que les 2/3 des Palestiniens rejettent l’idée de "2 États pour 2 nations" et le reste ne la retient que comme solution provisoire jusqu’à l’élimination par étapes de l’État juif.

Par ailleurs, 55% des Palestiniens en Judée-Samarie et 68% à Gaza rejettent définitivementl’existence d’un État juif en Israël et souhaitent que leurs dirigeants luttent pour retrouver "la Palestine historique" du Jourdain à la mer.

Néanmoins, 80% sont favorables à de plus grandes opportunités d’emploi en Israël (ce qui explique leur opposition au boycott) et 70% des résidents de Gaza sont pour un cessez-le-feu avec Tsahal. L’Institut conclut que la politique américaine devrait revoir ses objectifs et abandonner l’idée d’un accord permanent entre les parties, en favorisant la quiétude à court terme.

Ce sondage montre une évolution des Arabes de Cisjordanie et de Gaza à l’égard d’Israël. L’enseignement de la haine avec ses mensonges se confronte à la réalité. La volonté de vivre avec un bien-être économique commence à l’emporter sur la vision religieuse et totalitaire simplement parce qu’elle a mené jusqu’à ce jour à une impasse. Non que cette voie mène naturellement à l’impasse, mais parce qu’Israël a su s’y opposer par la force.

Tout reste donc un rapport de forces, et non une volonté des cœurs. c’est en cela que la paix, non voulue réellement par les Palestiniens, restera un leurre.

Source : http://www.jforum.fr/forum/israel/article/le-sondage-qu-obama-et-l-eu

Commenter cet article